L'Unité de Traitement des Matières de Vidange (UTMV)

Principe:

Les boues (matières de vidange) issues de fosses septiques ou toutes eaux doivent être traitées avant d'être épandues sur les terres agricoles ou dirigées vers une autre filière. Les matières de vidange, dépotées sur site, après un prétraitement aérobie (bassin d'aération) sont dirigées vers les lits de séchage plantés de roseaux (LSPR). Les percolats (ou jus) récupérés en sortie des lits sont traités sur un filtre complémentaire avant d'être réutilisé en irrigation (épandage sur 5 ha de plantation forestière).

Mise en service en 2013, l'UTMV est un exemple en la matière, elle permet de traiter 3500 fosses (septiques ou étanches) soit l'équivalent de 11 000m3 de matière par an. Les percolats issus du process servent à irriguer et amender une plantation de bois-énergie composée de peupliers et d'eucalyptus.

Déroulement du process :

  • Les boues sont acheminées de chez les particuliers par camions hydrocureurs, où elles sont dépotées et passent par un prétraitement qualité.
  • Elles sont ensuite stockées et aérées pour éliminer les gaz dissous (H2S et méthane) et traiter une partie de la pollution carbonnée et azotée.
  • Les eaux sont ensuite dirigées selon la période, soit vers les filtres planté de roseaux, soit vers les lagunes de la station d'épuration de Nègrepelisse.
  • Il existe donc deux exutoires finaux:
    • L'irrigation pour les plantations de peupliers et d'eucalyptus, arbres dont la production sert à approvisionner la filière bois-énergie et les chaufferies locales.
    • Un traitement supplémentaire sur les lagunes de la station eaux usées avant rejet dans le milieu récepteur.